Publié le 21 décembre 2020 par Webmaster dans la rubrique Culture, Économie et social, Éditos, International, Monaco, News, Politique - 26 865 vues

Édito du 21 Décembre 2020 – Pourquoi je vote le budget primitif 2021

Monsieur le Ministre,

Madame Messieurs les Conseillers-Ministres,

Chers Collègues,

Chers amis à la télévision ou sur Internet

Naturellement, voter un budget primitif, c’est anticiper la nouvelle année quelque peu à l’avance !

2021, est la suite l’année 2020, avec ses difficultés économiques et sociales, parfois tragiques, liées à la Covid.

2020 a montré, avec succès, notre singularité.

Les décisions prises ont permis de faire face, mieux que bien, à la crise sanitaire et ce n’était pas facile, même si la prudence doit demeurer.

Les différents plans de relance, toutes couleurs confondues, répondent à la nécessité économique, sociale et environnementale du moment. Près de 100 Millions sont ainsi introduits dans l’économie.

Les débats budgétaires ont montré que notre pays a su faire face à la situation.

Aussi, je souhaite souligner deux aspects

  • Le besoin d’adhésion ; le mot a été prononcé, eu égard aux différentes aides ! Encore faut-il qu’elles soient réellement utilisées.  

Il importe à tous d’être réactif. Le pays, dans son ensemble, en a besoin.

C’est toute une chaîne de solidarité qui est en jeu, depuis les consommateurs jusqu’aux entreprises, et leur retour à chacune vers les consommateurs.

  • II y a également l’action formidable de toutes les institutions et associations culturelles qui ont su s’adapter.  

Elles nous ont évité, d’attraper des « bleues à l’âme ».

Tous les acteurs, ceux que l’on voit et ceux que l’on ne voit pas, ont pris leur part à cette adhésion :

Nombre de séances augmentées et horaires modifiés ont répondu au plus grand nombre, en dépit de la nécessaire distanciation.

Dans cette période, je le redis, la joie retrouvée par les spectateurs a été forte ; cette respiration formidable, nous la devons à l’ensemble du secteur culturel.

Je souhaite aussi souligner que cette adaptation ne s’est pas limitée aux seuls spectacles – et c’était déjà très fort – elle s’est également emparée  de la  technologie.

Oui chers amis, un exemple parmi d’autres, où la culture est à la pointe.

Je vous l’annonce ce soir, à partir du 15 janvier – c’est déjà demain ! – le monde entier pourra suivre, via internet, les spectacles proposés par la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo !

Cinq caméras permettront de suivre le spectacle et d’en choisir une vision personnalisée.

Le numérique a débarqué dans la culture ! C’est aussi une formidable opportunité de notoriété.

La vie continue et l’horizon sanitaire est encore trouble.

Mais le vaccin est là.

 Il y a des raisons d’espérer un avenir proche plus serein et un retour à la normale.

Le primitif 2021, évidemment en déficit, assurera non seulement la continuité économique et sociale, mais permettra le développement de nouvelles opportunités pour la Principauté.

Alors bien sûr, je voterai avec joie le budget, car

« Les larmes du passé fécondent l’avenir ! ».

Je vous remercie

Daniel Boeri


Laisser un commentaire