Publié le 1 mars 2019 par Webmaster dans la rubrique Éditos, Monaco, Politique - 23,180 vues

Édito du 1er mars 2019 : Élections communales du 17 mars

Participer : c’est légitimer et reconnaître

La présence d’une seule liste au prochain scrutin communal, pourrait laisser penser que, tout étant jouée d’avance en quelque sorte, participer au scrutin ne serait plus essentiel ; il n’y aurait pas de surprise à attendre, le vainqueur étant connu d’avance !

Selon moi il n’en est rien !

Au-delà du nombre de voix obtenues par la liste, la participation au scrutin a un double effet sur notre Institution Communale, qui vit depuis le XIIIe siècle.

Non seulement il légitime l’équipe élue pour accomplir leurs missions au service de la population, mais c’est aussi un moment de reconnaissance pour les près de 700 hommes et femmes qui travaillent dans la commune, c’est-à-dire au service de la population, monégasques et résidents, parfois même sans que nous nous en rendions compte.

La légitimité, c’est le plus apporté aux bulletins de vote et qui donne aux élus, au-delà de la légalité, l’autorité dans l’exercice de leurs attributions, comme porteuse de valeurs partagées. C’est le plus qui, au-delà du nombre de voix obtenues, fait la force sociale des élus pour exercer leurs missions qui touchent à notre vie à tous et notamment :

  • L’action sociale, de la petite enfance (les crèches) aux activités du troisième âge.
  • Ce sont aussi les activités culturelles et artistiques pour les établissements de la commune, notamment l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques de la ville (reconnue bien au-delà de notre territoire) ou encore de l’Académie de musique, qui compte plus de 1000 élèves, … j’en passe.
  • Je n’oublie pas les multiples animations culturelles et sportives organisées par la commune

Alors, quelles que soient les opinions des uns et des autres, le 17 mars je vous invite de participer au vote. C’est l’occasion de donner toute sa légitimité à Institution Communale, à l’équipe qui sera élue et de reconnaître l’action de tout le personnel de la commune.

Tout cela va bien au-delà du résultat de l’élection lui-même

Daniel BOERI

 


Laisser un commentaire