Publié le 1 avril 2021 par Webmaster dans la rubrique Culture, Économie et social, Éditos, International, Monaco, Politique - 13 970 vues

Édito du 1er avril 2021 : mon intervention liminaire lors de la séance publique du Conseil National

Monsieur le Ministre

Madame, Messieurs les Conseillers-Ministres

Chers collègues

Chers compatriotes et amis à la télévision et sur Internet

Évidemment un salut particulier, ça devient une habitude, à mon photographe personnel qui suit la séance sur internet depuis le Mali bien que très éloigné

Née il y a à peine plus d’un an, la pandémie bouleverse le monde et nos vies !

J’adresse une pensée et toute ma sympathie aux familles que la Covid touche dans leur chair et leur âme.

Permettez- moi une anecdote ;

Le 7 mars 2020, je rentrai du Brésil. Là-bas, le virus était limité aux mangeurs de pangolin, et donc bien éloigné.

Cependant, j’achetais à Rio des masques, sans aucune difficulté.

Arrivé à Paris, je sors de l’avion masqué !

Regardé comme un zombie, et même Zorro ! … j’ai tout de suite rangé mon masque.

On connaît la suite, … Confinement, couvre-feu, masques, tests, …. J’en passe

Dans le monde, il s’agit d’une fracture XXL, malheureusement encore provisoire

  • 225 millions d’emplois perdus ;
  • 120 millions de pauvres supplémentaires, alors que le nombre avait baissé de près d’un milliard ces 20 dernières années,
  • Seuls quatre pays, dont la Chine, enregistrent une croissance positive…

J’arrête ici pour les mauvaises nouvelles ; Elles illustrent l’épreuve que nous vivons et à laquelle nous devons faire face…

Entre confinement et couvre-feu, notre cher pays a fait mieux que bien.

Les mesures Covid, les différents plans de relance, s’élèvent à 398 millions d’euros votés par le Conseil National ;  ce sont près de 25 % du budget de l’État

  • Je ne déclinerai pas les différentes aides aux entreprises et aux salariés ; mais elles sont là et connues !
  • La vaccination, concerne, près de 30 % de la population ; peu de pays ont fait mieux !
  • Et aussi, le choix courageux, de continuer à vivre, même si avec les précautions sanitaires d’usage, avec pour emblème la culture, qui a pu continuer à nous cultiver !

Cette singularité forte a mis en avant notre pays et nous a été enviée.

Toutes les forces vives du pays ont contribué à cette réussite. Bravo à toutes et tous.

Permettez-moi aussi de saluer le gouvernement et les élus qui ont agi ensemble.

L’union nationale a été parfaite.

Ce n’était pas écrit d’avance ; surtout à voir ce qui se passe ailleurs !

Laissez-moi vous dire, en monégasque, ce que nous avons évité :

« una vota ou batelou sprefounedaou tuti

 san ce que savissa fouchou fa pair ou sarva »

« Une fois que le bateau a coulé, tous savent qu’il aurait fallu faire pour le sauver ! »

Et puis, il y a une deuxième bonne nouvelle et oui !

Elle est plus personnelle… Une lumière vient de l’autre côté de l’Atlantique

  • La présidente de la chambre aux États-Unis Nancy Pelosi a 81 ans
  • Le nouveau président des États-Unis, Joe Biden, a lui 78 ans
  • Ça donne de l’espoir… Qu’on se le dise !

Mais, dans le même temps, le monde a changé !

La pandémie laisse apparaitre au grand jour les grands chamboulements qui n’étaient alors que des signaux ! Notamment :

  • Le climat ; un combat de tous les instants.:
  • Actuellement le monde produit 40 milliards de tonnes de CO2 par an. Or, le système naturel ne peut en absorber que la moitié !

Les côtes et les populations sont concernées par la montée des eaux, liées à la fonte de l’Antarctique et de la calotte glacière du Groenland ; nous sommes concernés au premier chef.

  • Le numérique, qui transforme totalement les pratiques quotidiennes

Sans crier gare, la pandémie, a accéléré une « économie sans contact » ! Un « click and collect » généralisé ; même les voitures s’achètent sur internet…et sont livrées à domicile !… Sans compter les psys, eux- même, qui délaissent leur célèbre divan !

Mais aussi :

  •  La 5G et le Cloud qui vont accélérer le transfert des données pour les entreprises ; les informations seront disponibles partout dans le monde ;
  • L’art lui-même, s’en trouve bouleversé ; avec la blockchain, qui garantit l’authenticité des œuvres, le dernier collage numérique a atteint près de 70 millions de dollars !
  • L’arrivée de nouveau acteurs en Asie, et notamment de la Chine
    • Qui mêle, puissance économique, que certains qualifient de Bulldozer, et volonté politique au point de vouloir redessiner, si j’ose dire, « la conversation » planétaire.

Cette mutation globale est à ce point diverse qu’il nous faut suivre le conseil d Épictète :

« Raisin vert, raisin mûr, raisin sec… ; tout est changement ; non pour ne plus être ; mais pour devenir ce qui n’est pas encore ».

Nous avons du pain sur la planche !

D’ailleurs, si besoin était, l’humoriste de nous rappeler que !

« Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement » !

Monaco y prend sa part 

  • Pour ce qui concerne le climat,

Le Prince Souverain a relevé le niveau d’ambition pour lutter contre la hausse de température et atteindre la neutralité Carbonne

Le plan Climat Air Energie vise une réduction de 55% des Gaz à Effet de Serre, d’ici 2030c’est déjà demain Ainsi,

  •  La politique Nationale de transition énergétique développe, entre autres, d’ici 2030 :
    • Le plan mobilité, avec notamment l’objectif de « Zéro Emission » dans les transports publics !
  • La réduction des déchets et notamment « Zéro déchet plastique à usage unique ».
    • De plus, avec le développement de deux nouvelles boucles thalasso thermiques, grâce à l’énergie de la mer, Monaco réduira de 7% ses émissions de Gaz à Effet de Serre d’ici 3 ans :

Permettez-moi de citer Hegel :

« Il vaut mieux écouter le foret qui pousse, plutôt que les arbres qui tombent »

  • Pour ce qui concerne le numérique
  • Les infrastructures numériques sont aujourd’hui de très bonne qualité : la principauté est même pionnière
    • 5G, Fibre, Cloud Souverain pour fin 2021
  • La smart City se développe
  • Avec le « jumeau numérique », où tout le pays est numérisé, cm par cm ; toute décision d’urbanisme peut être modélisée pour en mesurer l’impact sur la qualité de la vie ; trafic, bruit, pollution…
  • Le projet de e-éducation est quasiment finalisé 
  • Et le lycée numérique sera lancé dès la rentrée 2021
  • L’économie aussi évidemment ; le plan de relance « fonds bleu » semble montrer qu’1 euro investi dans le numérique génère 12 à 13 euros de chiffre d’affaires !
  • Grace aux deux lois numériques votées par la Conseil national, chaque résident disposera d’une identité numérique et d’un guichet unique pour avoir accès à tous les services de l’Etat, sans présence physique
  • Dans le même temps, le monde est en train de basculer !

L’Occident et notamment l’Union Européenne prend des rides et surtout ne le sait pas encore ! Un pied dans le monde d’avant

  • L’Asie, menée par la Chine et les récents accords pan asiatiques, pèsera bientôt 60% du PIB mondial !
    • Les nouveaux consommateurs sont là ! C’est à tort qu’on se rassure car leur pouvoir d’achat, est plus faible eu égard à l’Occident, mais il avance vite.
  • Le télétravail lui aussi prend le dessus avec des conséquences profondes et largement dangereuses pour le futur : les entreprises, elles, s’y adapteront
  • Toutefois, couplé à d’autres facteurs, comme l’éducation, par exemple, ce sont les emplois futurs qui sont remis en cause, en effet
    • Alors qu’en France, la formation des enfants de 15 ans stagne ; dans l’OCDE, les pays asiatiques dévorent tout !
    • Avec le télétravail, ils seront présents et, pour certains, dès maintenant, d’autant plus qu’ils parlent déjà anglais pour attirer les nouveaux emplois

Ne croyez pas que j’oublie la culture qui nous permet de respirer par les temps qui courent. J’aurai l’occasion d’y revenir et notamment pour la fameuse « Nuit Blanche » et le développement du « fort Masséna », mais pour ce soir, à bon entendeur salut !  …

Pour conclure, un proverbe japonais qui colle parfaitement à notre pays

« Nous sommes un grain de sable sur la plage, mais sans le sable il n’y aurait pas de plage »

Je vous remercie.


Laisser un commentaire